Kiosque de Trajan, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Trajan kiosk, Philae Temple, Aswan, Egypt
Kiosque de Trajan, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Trajan kiosk, Philae Temple, Aswan, Egypt

Le temple de Philae et les environs d’Assouan

Par Steve

Assouan est une ville fascinante où passer quelques jours. En tant que frontière sud de l’empire égyptien, elle a toujours eu une grande importance stratégique et commerciale. J’aborde davantage ce sujet dans cet article. C’est aussi un tremplin formidable pour visiter le temple de Philae, érigé sur le bord du Nil.

Son site contient parmi quelques-uns des plus beaux chefs-d’œuvre d’Égypte. Des temples qui ont bien failli disparaître, et qui ont été miraculeusement sauvés par les efforts de la communauté internationale.

Kiosque de Trajan, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Trajan kiosk, Philae Temple, Aswan, Egypt
Le kiosque de Trajan, au temple de Philae.

Les barrages d’Assouan

Je commence cet article en vous parlant d’abord des deux barrages érigés sur le Nil, puisqu’ils ont eu une influence déterminante sur tous les temples qui suivront.

L’ancien barrage d’Assouan

Depuis la nuit des temps, les Égyptiens ont toujours voulu contrôler les eaux du Nil. Ses crues annuelles fertilisaient un immense territoire en l’inondant de limon, mais elles étaient aussi imprévisibles et dommageables.

Vers la fin du 19e siècle, le vieux rêve devint réalisable. La construction d’un barrage commença, là où se trouvait la première cataracte sur le Nil. Quand il fut achevé en 1902, le barrage était le plus grand du monde avec ses 2441 m de longueur et ses 50 m de haut. Il permettait non seulement de contrôler le fleuve, mais aussi de produire une importante quantité d’électricité. Il fut rehaussé à deux reprises, finissant par créer un lac artificiel de 295 km2.

Il fut supplanté par la construction du haut barrage d’Assouan, et aujourd’hui il ne produit plus qu’une très faible quantité d’énergie. Sa plus grande utilité de nos jours? Servir de pont sur le Nil. Si vous arrivez à Assouan en avion, vous aurez assurément à l’utiliser afin de rejoindre la rive Est du fleuve. Attendez-vous à un petit délai, puisque sa travée étroite ne permet le passage des voitures que dans une direction à la fois. Gardez l’œil ouvert en le traversant, car vous pourrez apercevoir le temple d’Isis au sud. Notez qu’il n’y a pas de voie piétonnière sur le barrage.

Nil, Assouan, Égypte / Nile, Aswan, Egypt
Le Nil et Assouan, en aval de l'ancien barrage.

Le haut barrage d’Assouan

Le premier barrage sur le Nil permit de réguler les eaux du Nil, mais il demeurait capricieux. Poussé par une forte croissance démographique et une demande en électricité qui explosa, le premier ministre Nasser mit en branle la construction d’un deuxième barrage en amont, beaucoup plus imposant.

Il fallut 11 ans pour terminer cet ouvrage pharaonique de 3800 mètres de long, et épais de 980 mètres à sa base. Il fut nommé le haut barrage d’Assouan. Terminé en 1970, son volume correspond à 18 fois celui de la grande pyramide de Kheops à Gizeh. Ses génératrices développent une puissance totale de 2,1 gigawatts.

Haut Barrage, Nil, Assouan, Égypte / High Dam, Nile, Aswan, Egypt

Les impacts du nouveau barrage

L’érection du haut barrage de Assouan entraîna la création de l’un des plus grands lacs artificiels au monde, le lac Nasser. Long de 500 km, il a une superficie de plus de 6000 km2. Les impacts d’un tel bouleversement furent à la fois très positifs et négatifs.

Le barrage permit finalement de réguler complètement les soubresauts du Nil, autant en période de crue que de sécheresse. Cet afflux constant d’eau permit une irrigation massive de toute la vallée du Nil, entraînant une hausse significative de la superficie des terres cultivables et des récoltes.

Bateau, Lac Nasser, Assouan, Égypte / Boat, Lake Nasser, Aswan, Egypt

Il y a néanmoins un revers horrible à tout cela. Le prix fut malheureusement payé par les Nubiens, qui occupaient le territoire en amont. Le premier barrage sur le Nil avait déjà forcé des milliers d’entre eux à déménager, soit en rebâtissant leur demeure plus haut ou en se relocalisant près d’Assouan ou de Kom Ombo.

La création du lac Nasser fut le dernier coup de grâce, les obligeant à quitter définitivement leurs terres situées sur les rives du Nil. Leur économie, largement dépendante des plantations de palmiers dattiers, ne s’en est jamais vraiment remise.

Homme nubien, Assouan, Égypte / Nubian men, Aswan, Egypt
Un fier Nubien sur l'île Éléphantine.

La montée des eaux menaçait aussi d’inonder à tout jamais un nombre incalculable de sites historiques. La communauté internationale se mobilisa, et l’UNESCO réussit à sauver 14 temples. Quatre d’entre eux furent donnés à des pays ayant fourni une aide importante. Les 10 autres furent rebâtis pierre par pierre, sur des sites situés plus haut. C’est ainsi que l’on peut encore aujourd’hui visiter ces merveilles, dont je vous parlerai plus loin dans cet article.

La visite du haut barrage d'Assouan

Si vous prenez un tour à partir d’Assouan, il est fort à parier que le haut barrage fera partie de l’itinéraire de la journée. C’est une grande source de fierté pour les Égyptiens. L’accès (100 livres égyptiennes) est très sécurisé, et vous devrez vous arrêter à un poste de contrôle avant de pouvoir le visiter.

Je ne sais pas si c’est parce que je viens du Québec et que je suis habitué à de telles constructions, mais la visite ne m’a pas particulièrement impressionnée. Le barrage est très grand, mais puisqu’il est bâti avec une pente de chaque côté, on ne réalise pas vraiment sa hauteur.

Il n’est pas non plus possible de visiter les turbines. Alors les deux seules choses à faire sont d’admirer la vue sur le lac Nasser, et de regarder les panneaux montrant la construction du site. Je dirais donc que ce n’est vraiment pas un incontournable de la région.

Haut Barrage, Nil, Assouan, Égypte / High Dam, Nile, Aswan, Egypt

Le temple de Philae (Isis)

Pour bon nombre de gens, la visite du temple de Philae est l’un des faits saillants d’un séjour à Assouan. C’est le seul temple égyptien qui occupe une île au grand complet. Celle-ci est située entre l’ancien et le haut barrage sur le Nil.

Temple de Philae, Assouan, Égypte / Philae Temple, Aswan, Egypt

Un peu d’histoire

Ce complexe extrêmement bien conservé est relativement récent pour les standards égyptiens. Le culte d’Isis sur l’île de Philae remonte au 7e siècle av. J.-C., mais la majorité des structures qui s’y trouvent ont été bâties entre le 3e siècle av. J.-C. et le 2e siècle apr. J.-C.

Isis était considérée comme la mère divine du pharaon, et elle était destinée à aider les morts dans leur passage vers l’au-delà. Son culte fut adopté par les Grecs, et ensuite par les Romains. Ce n’est donc pas par hasard si ce nom vous rappelle les aventures d’Astérix. Elle fut vénérée à Philae au moins jusqu’en 550 apr. J.-C., soit bien après la chute de l’Empire romain.

Suite à la construction du premier barrage sur le Nil en 1902, l’île de Philae se retrouva submergée six mois par année. La mise en œuvre du 2e barrage menaça de la faire disparaître à tout jamais, n’eût été l’intervention de l’UNESCO. Le complexe en entier fut reconstruit à l’identique sur l’île voisine de Agilkia entre 1972 et 1980. Malgré ce déménagement, la majorité des gens continuent d’appeler ce site le temple de Philae.

Temple de Philae, Assouan, Égypte / Philae Temple, Aswan, Egypt
Colonnes, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Columns, Philae Temple, Aswan, Egypt

Comment se rendre au temple de Philae

La visite du temple de Philae demande un peu de planification. Il vous faudra d’abord vous rendre à la marina de Philae, située à 7 km au sud d’Assouan, près de l’ancien barrage. À ma connaissance, il n’y a pas de transport public qui dessert cet endroit.

La majorité des gens se rendent à Philae en combinant cette excursion avec celles du haut barrage et de l’obélisque inachevé, qui est un tour d’une demi-journée. Comptez environ 350 LE pour un chauffeur privé, en excluant les frais d’entrées.

Vous pourrez acheter votre billet à la marina. Lors de ma visite en 2021, il en coûtait 200 LE pour l’entrée, plus 20 LE supplémentaires si vous comptez utiliser un trépied. Ce prix n’inclut malheureusement pas le bateau pour vous rendre jusqu’à l’île d’Agilkia, et c’est bien dommage. Il vous faudra donc négocier avec l’un des marins qui vous y amènera. J’ai pour ma part payé 200 LE pour le trajet aller-retour, en incluant 90 minutes sur le site.

Si vous additionnez tout cela ensemble, ça commence à faire une somme assez coquette pour la visite d’un petit complexe de temples. C’est même pas mal plus cher de voir Philae que les pyramides de Gizeh. Mais rassurez-vous, ça en vaut quand même la peine.

Marina de Philae, Assouan, Égypte / Philae Marina, Aswan, Egypt
La marina de Philae.

Le temple d’Isis

Le bateau vous amènera jusqu’au sud de l’île, où se situe le débarcadère. C’est là que votre voyage dans le temps commence. Sur votre gauche se trouve le kiosque de Nectanebo, puis une impressionnante colonnade qui mène jusqu’à l’entrée du temple d’Isis.

Colonnes, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Columns, Philae Temple, Aswan, Egypt
Temple de Philae, Assouan, Égypte / Philae Temple, Aswan, Egypt

Prenez le temps d’admirer sa magnifique façade. Vous y verrez des bas-reliefs relatant les conquêtes de Ptolémée XII, mais surtout les effigies d’Isis et d’Horus, son fils à tête de faucon.

Isis, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Isis, Philae Temple, Aswan, Egypt
Horus, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Horus, Philae Temple, Aswan, Egypt

En y entrant, vous arriverez au Mammisi, dédié à la naissance de Horus. Vous découvrirez ensuite la chapelle d’Osiris et le sanctuaire d’Isis. Philae est un endroit (comme tant d’autres en Égypte) où il peut vraiment valoir la peine de prendre un guide, pour enrichir votre visite et mieux comprendre ce que vous voyez.

Mammisi, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Mammisi, Philae Temple, Aswan, Egypt

Il est possible de payer un supplément de 100 LE (à la marina) pour voir le panorama depuis le haut du temple. J’ai été un peu déçu en montant en haut, car la vue est bien mais sans plus. Disons que je vous conseille de garder votre argent pour autre chose.

Temple de Philae, Assouan, Égypte / Philae Temple, Aswan, Egypt

Le kiosque de Trajan

En sortant du temple d’Isis, vous verrez d’abord les vestiges du temple d’Hathor, une divinité représentée avec un disque solaire en guise de coiffe. Gardez l’œil ouvert en regardant ses bas-reliefs. Vous pourrez y voir des musiciens, dont un singe qui joue du luth.

Au sud, vous apercevrez un grand monument formé par 14 colonnes : le kiosque de Trajan. Fort impressionnant avec ses 16 m de haut, il est devenu l’effigie la plus connue du temple de Philae.

Le kiosque doit son nom à l’empereur Trajan, qui l’a fait compléter entre 98 et 117 apr. J.-C. Il servait jadis à abriter la barque solaire d’Isis, qui lui permettait de voyager vers le monde des morts. Juste à côté se trouvent un café et des toilettes.

Kiosque de Trajan, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Trajan kiosk, Philae Temple, Aswan, Egypt
Kiosque de Trajan, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Trajan kiosk, Philae Temple, Aswan, Egypt

Une fois votre exploration terminée, vous pourrez retourner au débarcadère où vous attendra votre bateau pour le retour. Ma visite n’a duré que 1 heure 45 minutes en tout, et j’avoue que je me suis senti un peu pressé. N’ayez pas peur de demander plus de temps lorsque vous négocierez le prix de votre embarcation.

Sur le chemin du retour, vous aurez droit à une vue superbe sur le complexe, avant d’arriver à la marina.

Kiosque de Trajan, Temple de Philae, Assouan, Égypte / Trajan kiosk, Philae Temple, Aswan, Egypt

Les temples de Kalabsha

Si vous cherchez une alternative vraiment moins achalandée que le temple de Philae, je vous conseille les temples de Kalabsha. C’est pendant ma visite du haut barrage que j’ai aperçu ces temples au loin, et j’ai été intrigué.

Le site regroupe les temples de Kalabsha, de Beit Al Wali et de Qertassi. Ils se trouvaient originalement à une cinquantaine de kilomètres au sud d’Assouan. Ils ont eux aussi dû être relocalisés suite à la construction du haut barrage. Oui, encore lui.

Temple de Kalabsha, Assouan, Égypte / Kalabsha Temple, Aswan, Egypt

Comment se rendre aux temples de Kalabsha

Comme pour Philae, il vous faudra vous rendre en taxi jusqu’à un quai d’où partent les embarcations qui vous amèneront aux temples. Il est situé un peu au sud du (très laid) monument dédié à l’amitié égypto-soviétique, en amont du haut barrage.

Comptez environ 200 LE pour l’ailler-retour en bateau, qui prend 15 minutes. L’entrée des temples ne coûte que 60 LE.

Temple de Kalabsha, Assouan, Égypte / Kalabsha Temple, Aswan, Egypt

Le temple de Kalabsha

En arrivant en bateau, vous serez d’abord impressionné par l’escalier de pierre qui mène jusqu’au temple.

Droit devant vous se dresse le temple de Kalabsha, dédié autrefois au dieu solaire nubien Merwel. En y entrant, vous découvrirez une grande cour intérieure, entourée de colonnes. Dans le temple se trouve une salle décorée de magnifiques bas-reliefs.

Faites bien le tour, car il y a d’autres superbes reliefs à voir à l’arrière. Le charme de l’endroit est d’ailleurs de se promener doucement, en admirant un peu au hasard les lieux. Profitez de la quiétude, qui est rare pour un aussi beau site en Égypte.

Temple de Kalabsha, Assouan, Égypte / Kalabsha Temple, Aswan, Egypt
Temple de Kalabsha, Assouan, Égypte / Kalabsha Temple, Aswan, Egypt
Temple de Kalabsha, Assouan, Égypte / Kalabsha Temple, Aswan, Egypt

Le temple Beit Al Wali

À 200 m au nord se trouve le temple Beit Al Wali, édifié sous le règne de Ramsès II (13e siècle av. J.-C.) Vous pourrez voir des sculptures à son effigie à l’entrée, ainsi que de nombreux bas-reliefs relatant ses victoires, notamment contre les Nubiens.

Temple de Beit Al Wali, Assouan, Égypte / Beit Al Wali Temple, Aswan, Egypt

Le kiosque de Qertassi

Cette structure constituée de 6 colonnes est située au sud du temple de Kalabsha. On connaît peu de choses sur sa construction, mais elle daterait du 1er siècle apr. J.-C. Vous y aurez une chouette vue sur le lac Nasser.

Kiosque de Qertassi, Assouan, Égypte / Qertassis Kiosk, Aswan, Egypt

Abou Simbel

Situés à 300 km au sud-ouest d’Assouan, les deux temples d’Abou Simbel comptent parmi les plus impressionnants de toute l’Égypte. La très grande majorité des gens les visitent en faisant l’aller-retour depuis Assouan.

J’ai pour ma part décidé qu’une telle merveille méritait son propre article, où vous pourrez tout savoir sur les temples, comment vous y rendre de manière autonome, et où dormir à Abou Simbel.

Abou Simbel, Égypte / Abu Simbel, Egypt

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Épinglez cet article sur Pinterest

Visiter le temple de Philae et les environs d'Assouan, Monsieur+Madame Explore, Blogue de voyage, Égypte / Visiting Philae temple, Egypt

Partagez cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.