Ville du Caire depuis la Citadelle, Égypte / View of Cairo from the Citadel, Egypt
Ville du Caire depuis la Citadelle, Égypte / View of Cairo from the Citadel, Egypt

Une journée parfaite au Caire

Par Steve

Soyons honnêtes, visiter Le Caire fait un peu peur. Mégapole tentaculaire, bien des gens n’y viennent que pour visiter les pyramides de Gizeh, et repartent aussitôt. On a tendance à s’intéresser seulement à l’Égypte antique, en négligeant la capitale de ce pays bien vivant.

Ce serait dommage de ne pas consacrer au moins une journée à l’exploration de cette ville unique. Elle a beaucoup à offrir, notamment le plus impressionnant musée au pays, et des trésors d’architecture un peu partout. Mais surtout, Le Caire vous fera découvrir la vie quotidienne des quelque 22 millions d’Égyptiens qui habitent sa région métropolitaine, ce qui en fait la plus grande ville d’Afrique.

Oeuvre, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Artefact, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Mariée, Ville du Caire depuis la Citadelle, Égypte / Bride, View of Cairo from the Citadel, Egypt

Gizeh versus Le Caire

Commençons par un peu de géographie si vous le voulez bien. Il y a toujours un peu de confusion entre les termes de Gizeh et du Caire. C’est malgré tout assez simple à comprendre : on appelle Gizeh la partie du Caire qui se trouve à l’ouest du Nil. C’est notamment de ce côté que se situent les pyramides de Gizeh, dont je traite dans cet article.

La ville du Caire s’est tellement étendue au fil des années qu’elle s’arrête désormais au pied des pyramides, qui sont pourtant à 10 km du Nil. D’ailleurs, ce n’est pas au Caire que vous serez émerveillé par ce célèbre cours d’eau. Il a davantage l’air ici d’une simple rivière très polluée que du fleuve mythique que l’on imagine. C’est à Assouan, au sud du pays, qu’il est le plus impressionnant.

Cette fulgurante expansion démographique est si grande, que le gouvernement égyptien a décidé en l’an 2000 de fonder une nouvelle ville du Caire, à quelques dizaines de kilomètres au sud de la capitale. L’avenir nous dira si la population suivra cette volonté politique, et si un jour le trafic de la ville finira par être un peu moins chaotique.

Ville du Caire, Pyramides de Gizeh, Égypte / Cairo, Gizeh Pyramids, Egypt
Le Caire, vu à partir du site des pyramides de Gizeh

Itinéraire d’une journée au Caire

Il y a beaucoup d’incontournables et de choses à faire au Caire. Cette ville mériterait plusieurs jours d’exploration, tellement on y trouve de musées, de mosquées et de quartiers intéressants. Mais je pense qu’on peut en avoir un bon aperçu en une journée bien remplie, qui vous fera passer de l’Antiquité jusqu’à la ville moderne.

  1. Le Musée égyptien.
  2. Se promener dans la ville.
  3. Les mosquées du sultan Hassan et de Ar Rifai.
  4. La Citadelle de Saladin au coucher de soleil

Première étape : le Musée égyptien

Je vous recommande de commencer votre journée au Musée égyptien, et d’être là dès l’ouverture des portes à 9h. Ce musée abrite la plus vaste collection d’artefacts égyptiens au monde… mais plus pour très longtemps.

Le musée sera en effet bientôt détrôné par le Grand musée égyptien, qui devrait ouvrir à Gizeh en novembre 2022. Le mot clé ici est devrait, puisque son inauguration a sans cesse été repoussée depuis que sa construction a débuté en 2002.

Alors jusqu’à ce que ce grand rêve se réalise, le musée égyptien situé au cœur de la ville (au nord de Tahrir Square) reste votre meilleure option. Il renferme plus de 160 000 objets, exposés sur deux étages. Plusieurs d’entre eux ont déjà été transférés au Grand musée, mais les pièces principales étaient toujours là lors de ma visite en novembre 2021.

Entrée, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Entrance, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

Le musée a été inauguré en 1902… et ça paraît. La présentation de tous ces trésors est plutôt simpliste et chaotique, et l’éclairage est assez déficient. Je ne vous recommande tout particulièrement pas d’y aller en soirée, car vous ne verrez pas grand-chose. Les fiches explicatives sont assez rares, mais j’ai été heureux de constater que lorsqu’il y en a, elles sont toutes en arabe, anglais et français. Le tout premier conservateur du musée fut d’ailleurs Auguste Mariette, l’un des plus grands égyptologues, natif de la France.

Intérieur, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Interior, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

On pardonne au musée tous ces petits défauts, parce que les trésors qui y sont exposés sont exceptionnels. Je vous présente ici quelques incontournables.

Les trésors de Toutânkhamon

2e étage
Salle 3

Je vous disais plus haut d’être là dès l’ouverture des portes. La raison est fort simple. Sitôt les l’entrée franchie, montez en vitesse au deuxième étage, et commencez votre visite par la pièce de résistance du musée : le masque funéraire et les sarcophages de Toutânkhamon.

J’ai eu la chance inouïe d’y être le seul touriste pendant plus de 10 minutes. Je garde un souvenir impérissable de ce tête-à-tête privilégié avec le masque de Toutânkhamon, qui me scrutait avec ses yeux de quartz et d’obsidienne. J’avais presque le sentiment qu’il était vivant. Le masque, déposé sur la momie du pharaon, devait aider l’âme du souverain à reconnaître son corps après sa mort. Principalement fait en or massif, il pèse 11 kg. C’est peut-être l’œuvre d’art la plus impressionnante que j’ai vue dans ma vie, surtout qu’elle date de 1325 av. J.-C.

Masque de Toutânkhamon, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Tutankhamun Mask, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Chambre funéraire de Toutânkhamon, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Tutankhamun Funerary Chamber, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Sarcophage de Toutânkhamon, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Tutankhamun Sarcophage, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

Dans la même pièce, vous trouverez également les deux magnifiques sarcophages du pharaon. Le plus petit des deux est fait de 100 kg d’or massif, et est serti de pierres précieuses.

Le musée renferme de nombreux autres artefacts trouvés dans la tombe du pharaon lors de son ouverture en 1925 par Howard Carter, notamment la gigantesque chambre funéraire plaquée or. Je pense que ce qui m’impressionne le plus de tout ça, c’est que Toutânkhamon n’était pas un pharaon particulièrement important, et il ne régna que pendant 9 ans. On ne peut qu’imaginer les trésors encore plus incroyables que devaient receler les tombes des plus grands pharaons de l’histoire, si elles n’avaient malheureusement pas été pillées.

Chambre funéraire de Toutânkhamon, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Tutankhamun Funerary Chamber, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

La palette de Narmer

Rez-de-chaussée
Salle 43

Mon deuxième incontournable est vraiment plus humble que les trésors de Toutânkhamon, mais il est d’une grande importance historique. Il s’agit de la tablette de Narmer, qui se situe dans l’atrium central. Haute de 64 cm, elle arbore certains des hiéroglyphes les plus anciens jamais trouvés.

Mais son importance va beaucoup plus loin que ça. Elle montre sur chacune de ses faces les effigies de la Basse et de la Haute-Égypte, que Narmer aurait été le premier à unifier, plus de 3000 ans av. J.-C. C’est à partir de ce moment que l’Égypte est devenue l’une des plus grandes puissances de l’Antiquité.

Palette de Narmer, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Narmer Palette, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

Les statues de Rahotep et Nofret

Rez-de-chaussée
Salle 32

Ne ratez pas ces deux statues en calcaire façonnées à l’effigie du prince Rahotep, fils du pharaon Snéfrou, et de son épouse Nofret. Elles sont peintes d’une couleur si vive, que c’est difficile de croire que cette paire de statues est assise côte à côte depuis 2620 av. J.-C.

Toujours dans cette salle, vous ressentirez la même admiration en observant les oies de Meïdoum. Cette peinture date de la même époque, et elle est dans un état de conservation remarquable.

Statues de Rahotep et Nofret, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Rahotep and Nofret statues, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Statues de Rahotep et Nofret, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Rahotep and Nofret statues, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Oies de Meïdoum, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Meidum Geese, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

La statue en diorite du pharaon Khéphren

Rez-de-chaussée
Salle 42

Il y a des dizaines de statues de pharaon dans le musée, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Mais celle-ci ressort du lot parce qu’elle a été façonnée dans la diorite, une pierre extrêmement dure. On peut y voir Khéphren sur un trône de lion, protégé par le dieu-faucon Horus perché sur ses épaules.

La statue est tellement bien conservée, qu’on a l’impression qu’elle a été taillée hier et non pas il y a 4500 ans, alors que le pharaon faisait construire la deuxième des grandes pyramides de Gizeh.

Statue du pharaon Khéphren, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Chephren Statue, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Statue du pharaon Khéphren, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Chephren Statue, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

Le reste du musée

Je pourrais continuer cette liste d’incontournables longtemps encore, mais le mieux est de tout simplement vous promener dans le reste du musée. Que vous soyez fans de momies, de sarcophages ou d’art romain, vous serez émerveillés à coup sûr.

J’ai apprécié visiter ce musée à la fin de mon voyage, après m’être familiarisé avec les personnages les plus importants de l’histoire de l’Égypte. Ça aidait à se situer dans le temps et à donner beaucoup plus de sens aux artefacts. Allouez un bon 3 à 4 heures pour la visite des lieux.

Statue de la tête de Nefertiti, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Nefertiti head statue, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Momie, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Mummy, Egyptian Museum, Cairo, Egypt
Sarcophage, Musée égyptien, Le Caire, Égypte / Sarcophage, Egyptian Museum, Cairo, Egypt

Deuxième étape : se promener dans la ville

En sortant du musée, vous serez sans doute affamé. Je vous conseille de faire un petit arrêt juste en face, au café La Poire (oui oui, ça a un nom français). Bon, n’allez pas là si vous cherchez une cuisine typiquement égyptienne, mais les cafés et sandwiches y sont délicieux et copieux.

Après avoir fait le plein d’énergie, je vous propose de vous perdre un moment dans la ville, en marchant bien librement jusqu’à la mosquée du sultan Hassan. Je serais incapable de retrouver le chemin exact que j’ai pris, mais ça m’a permis de voir la vraie vie des Cairotes. Il y avait de nombreux étals un peu partout, des petits commerces, et des boulangers sortant des fournées de pains baladi.

Bien peu de touristes visitent cette portion de la vile, et c’est là que réside tout le charme de cette balade. Ici, les locaux sont plutôt étonnés de votre présence et personne ne cherche à vous vendre quoi que ce soit. C’est très agréable de pouvoir échanger ainsi avec les Égyptiens de façon plus authentique.

Pain, Hommes, Scène de rue, Le Caire, Égypte / Bread, Men, Street life, Cairo, Egypt
Mosquée, Le Caire, Égypte / Mosque, Cairo, Egypt
Femmes, Scène de rue, Le Caire, Égypte / Women, Street life, Cairo, Egypt

Troisième étape : les mosquées du sultan Hassan et de Ar Rifai

Après cette immersion dans les rues trépidantes du Caire, vous serez sûrement heureux de profiter d’un moment de tranquillité dans certaines des plus belles mosquées de la ville.

La mosquée du sultan Hassan

Bâtie entre 1356 et 1363 par le sultan Hassan, elle est l’une des plus vieilles mosquées de la ville. Avant d’y entrer, admirez le gigantesque portail qui fait 38 mètres de haut. Après avoir laissé vos chaussures à l’entrée, vous aurez à franchir un passage sombre pour finalement émerger dans une cour centrale autour de laquelle se trouvent quatre salles de prière.

La hauteur des plafonds donne aux lieux un aspect majestueux, presque royal, surtout avec les chandeliers qui pendent de là-haut. J’ai beaucoup aimé aussi la façon dont les architectes ont utilisé la pierre rouge pour créer des motifs sur les murs.

La mosquée est toujours en activité de nos jours, particulièrement le vendredi, qui est la journée sainte pour les musulmans. Elle fait également office de madrasa, c’est-à-dire qu’on y enseigne encore la religion islamique, plus de 600 ans après sa construction.

Mosquée Sultan Hassan, Le Caire, Égypte / Sultan Hassan Mosque, Cairo, Egypt
Intérieur, Mosquée Sultan Hassan, Le Caire, Égypte / Interior, Sultan Hassan Mosque, Cairo, Egypt
Homme, Mosquée Sultan Hassan, Le Caire, Égypte / Man, Sultan Hassan Mosque, Cairo, Egypt

La mosquée de Ar Rifai

Tout juste à côté se trouve une autre mosquée, tout aussi impressionnante, mais beaucoup moins ancienne, la mosquée Ar Rifai. Sa construction a été amorcée en 1869, afin de faire écho à son illustre voisine, dont elle emprunte les proportions imposantes. Terminée en 1912, sa décoration intérieure est beaucoup plus colorée. Ne ratez pas le gigantesque chandelier circulaire au centre.

Mosquée Ar Rifai, Le Caire, Égypte / Ar Rifai Mosque, Cairo, Egypt
Femme, Mosquée Ar Rifai, Le Caire, Égypte / Women, Ar Rifai Mosque, Cairo, Egypt

Quatrième étape : la citadelle de Saladin

En sortant du square occupé par les deux mosquées, vous apercevrez déjà votre dernier arrêt de la journée : l’imposante citadelle de Saladin. Bâtie au 12e siècle par le sultan du même nom, elle servit d’abord de fortification pour se protéger lors des attaques des Croisades. Elle fut ensuite le siège des souverains du pays pendant plus de 700 ans.

Cet ensemble fortifié de plusieurs centaines de mètres de long renferme de nombreux palais somptueux, et trois mosquées. La plus remarquable d’entre elles a été érigée au 19e siècle par le vice-roi Méhémet Ali, considéré comme le fondateur de l’Égypte moderne. La mosquée qui porte son nom a été calquée sur le style ottoman, avec sa multitude de dômes qui tombent en cascade.

Citadelle de Saladin, Le Caire, Égypte / Saladin Citadel, Cairo, Egypt
Citadelle de Saladin, Le Caire, Égypte / Saladin Citadel, Cairo, Egypt
Citadelle de Saladin, Le Caire, Égypte / Saladin Citadel, Cairo, Egypt

Ce que je retiens le plus de ma visite à la Citadelle, ce n’est pas tant le passé, mais bien le présent. J’ai adoré y voir les habitants de la ville, qui viennent profiter de la vue superbe sur Le Caire en contrebas. L’endroit est très populaire pour les mariages, et j’ai pu observer un jeune couple de mariés qui se faisaient photographier ici. Si vous êtes chanceux et qu’il n’y a pas trop de smog ce jour-là, vous aurez même le plaisir d’admirer les pyramides de Gizeh au loin.

L’entrée sur le site se fait par le sud, à la porte Bab Al Gabal. Comme il y a beaucoup à voir dans la citadelle, prévoyez un bon deux heures d’exploration. Le meilleur moment pour la visiter est au coucher du soleil, alors que la ville prend une teinte orangée digne des contes des 1001 nuits.

Mariage, Ville du Caire depuis la Citadelle, Égypte / Wedding, View of Cairo from the Citadel, Egypt
Ville du Caire depuis la Citadelle, Égypte / View of Cairo from the Citadel, Egypt

Comment se déplacer au Caire

Le Caire est relativement plat, donc vous ne devriez avoir aucun mal à faire l’itinéraire que je vous propose à pied. Comptez 6 kilomètres entre le musée égyptien et la Citadelle, en incluant quelques petits détours.

Pour vous rendre dans cette partie de la ville, ou pour vos autres déplacements, je vous recommande fortement de télécharger l’application Uber. Puisque l’anglais n’est pas tant répandu chez les chauffeurs de taxi en Égypte, vous vous éviterez bien des soucis. De plus, vous saurez d’avance le prix de la course, alors aucune chance de se faire rouler par un conducteur un peu profiteur.

Hommes, Scène de rue, Le Caire, Égypte / Men, Street life, Cairo, Egypt

Où se loger au Caire

Même si j’ai adoré ma journée au Caire, force est d’admettre que les pyramides de Gizeh sont l’attrait principal de la métropole. C’est pourquoi je vous conseille de prendre plutôt un hôtel dans ce secteur, ne serait-ce que pour avoir le privilège de vous lever en admirant ces grandes merveilles depuis votre balcon.

Les pyramides sont reliées à la partie centrale de la ville par la Pyramids Road, une autoroute surélevée qui permet de survoler la majorité du trafic parfois infernal de la capitale. Gizeh étant située au sud-ouest du Caire, c’est aussi un point de départ parfait pour aller voir les pyramides de Saqqarah et de Dahchour, qui sont encore plus vieilles que celles de Gizeh.

Sphinx depuis l'hôtel Pyramids View Inn, Gizeh, Égypte / Pyramids View Inn Hotel, Giza, Egypt

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Épinglez cet article sur Pinterest

Une journée parfaite au Caire, la merveille des merveilles, Monsieur+Madame Explore, Blogue de voyage, Égypte / A perfect day in Cairo, Egypt

Partagez cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.