Lever de soleil, Temple d'Abou Simbel, Égypte / Sunrise, Abu Simbel Temple, Egypt
Lever de soleil, Temple d'Abou Simbel, Égypte / Sunrise, Abu Simbel Temple, Egypt

Abou Simbel : visiter les temples de façon indépendante

Par Steve

L’Égypte est un pays rempli de merveilles archéologiques, probablement plus que n’importe quel autre endroit dans le monde. Certaines sont connues de tous et relativement faciles d’accès, comme les pyramides de Gizeh, la vallée des Rois ou Karnak. D’autres demandent un peu plus de temps et d’efforts pour s’y rendre. C’est le cas pour les temples d’Abou Simbel, situés à l’extrême sud du pays.

L’écrasante majorité des gens visitent ces temples en prenant une excursion aller-retour depuis la ville d’Assouan. Je vous propose plutôt de les découvrir par vous-mêmes, ce qui vous permettra d’admirer ces temples trois fois millénaires en toute quiétude. Croyez-moi, ça en vaut vraiment la chandelle.

Temple d'Hathor, Abou Simbel, Égypte / Hathor Temple, Abu Simbel, Egypt

Un peu d’histoire

Impossible de parler d’Abou Simbel sans parler de Ramsès II, à qui l’on doit ces merveilles. Il est assez universellement reconnu comme ayant été le plus grand pharaon de l’histoire. Il régna plus longtemps que quiconque : de 1279 à 1213 av. J.-C. On lui doit de nombreux monuments à travers l’Égypte, dont le Ramesseum et une bonne part du temple de Karnak à Louxor.

Dès ses premières années de règne, il se distingua par son ambition et ses victoires militaires contre les Hittites, dans ce qui constitue aujourd’hui le Liban et la Syrie.

Ramsès II, British Museum, Londres, Angleterre / Ramses II, British Museum, London, UK
Buste de Ramsès II, au British Museum à Londres.

La création des temples

C’est juste après sa victoire contre les Hittites à la Bataille de Qadesh, que Ramsès II décida de faire ériger les temples à Abou Simbel, à l’autre bout complètement de son royaume. Il y a plusieurs raisons expliquant leur construction, qui débuta en 1274 av. J.-C.

Ramsès II voulait d’abord apaiser les dieux en leur faisant cette grandiose offrande. En choisissant ce site éloigné surplombant le Nil, ceux-ci étaient censés veiller sur les crues du grand fleuve et ainsi assurer la prospérité de tout le peuple égyptien.

Le grand empereur avait aussi récemment mené des campagnes militaires victorieuses en Nubie. Ce territoire est situé au sud de la Haute-Égypte, et constituait une colonie de l’empire égyptien depuis près de 200 ans. Les temples étaient donc une démonstration de force de la part de Ramsès II, qui voulait montrer sa souveraineté sur le territoire nubien. Quiconque naviguait par là ne pouvait qu’être impressionné par les colossales statues de 20 mètres de haut.

Coucher de soleil, Temple Abou Simbel, Égypte / Sunset, Abu Simbel Temple, Egypt

Leur découverte

Un seul des ennemis de Ramsès II fut assez puissant pour jeter de l’ombre sur les temples. Il s’agit de Dame Nature, qui au fil des siècles modifia le cours du Nil et finit par souffler assez de sable pour ensevelir presque complètement le Grand temple.

Peu à peu, l’ouvrage sombra dans l’oubli, et seul le temple d’Hathor resta visible. C’est l’explorateur suisse Johann Ludwig Burckhardt qui redécouvrit le Grand temple par hasard en 1813. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est parce qu’on lui doit aussi la découverte du site de Petra en Jordanie, un endroit qui partage d’ailleurs une certaine ressemblance avec celui d’Abou Simbel.

Lorsqu’il l’aperçut, seul le haut des 4 statues principales n’était pas enseveli dans le sable. Il fallut attendre 4 ans pour que l’entrée des temples soit dégagée.

Statue Ramses II, Abou Simbel, Égypte / Ramses II Statue, Abu Simbel, Egypt

Leur sauvetage

Le couvert de sable aura été une grande bénédiction pour la structure en pierre, qui a su traverser les millénaires dans un état de conservation remarquable. Mais les temples durent faire face à une bien plus importante menace au début des années 1960. En effet, la construction du haut barrage sur le Nil menaçait de les engloutir à tout jamais dans les eaux du lac Nasser.

La communauté internationale et l’UNESCO se mobilisèrent dès 1960. La décision fut prise de découper les deux temples en 2000 énormes morceaux, pour ensuite les réassembler en lieu sûr. Les travaux pharaoniques (c’est le cas de le dire) durèrent 4 ans, et se terminèrent en 1968. En entrant sur le site, vous verrez à quel point cette merveille d’ingénierie moderne est presque aussi impressionnante que la construction originale du complexe.

Arrière Temple d'Abou Simbel, Égypte / Back of Abu Simbel Temple, Egypt
L'arrière du Grand temple d'Abou Simbel.

Pourquoi visiter les temples d'Abou Simbel de manière indépendante?

Pour sauver du temps? Non.

Si chaque jour est compté pendant votre séjour en Égypte, je vous conseille de choisir la solution la plus simple et de prendre une excursion aller-retour à partir d’Assouan. Un bus viendra vous chercher à l’hôtel très très tôt le matin, et après 3 heures de route, vous arriverez à Abou Simbel vers 9 h. Vous aurez quelques heures pour découvrir le site, qui est assez petit d’ailleurs. Vous reprendrez ensuite la route et serez de retour à Assouan en fin d’après-midi.

Pour sauver de l’argent? Non.

L’excursion à Abou Simbel est probablement l’activité la plus populaire à Assouan, et les opérateurs de tours sont très bien organisés. Cela leur permet d’offrir le tour pour environ 350 LE, en excluant l’entrée. Ça reste très raisonnable, et vous n’économiserez pas énormément en prenant l’autobus public.

Pour avoir une merveille de l’UNESCO pas mal juste pour soi? Oh que oui.

Comme dans bien des cas, la solution la plus facile est victime de sa popularité. Presque tout le monde arrive à destination entre 9 h et 11 h, et le site est alors envahi par des centaines de touristes. Puisque l’endroit n’est pas bien grand, il devient presque impossible de trouver un peu de calme pour admirer ces merveilles. Et avouez que c’est un peu dommage de passer plus de 6 heures dans un autobus pour rester seulement 2 ou 3 heures à Abou Simbel.

Foule, Abou Simbel, Égypte / Crowd, Abu Simbel, Egypt
Abou Simbel à 9 h, lorsque les touristes commencent à arriver.

C’est pourquoi je vous recommande de prendre votre temps et de consacrer deux jours à la visite des temples. Vous arriverez par bus en après-midi, à un moment où vous avez de bonnes chances d’être seul sur le site. C’est l’occasion parfaite de visiter l’intérieur des temples à votre rythme, sans que personne ne vous ennuie.

Levez-vous à l’aube le deuxième jour, et arrivez à l’entrée dès que possible (les portes ouvrent normalement à 6 h). Vous aurez droit aux premiers rayons de soleil, qui couvrent les temples d’une lumière dorée. Un spectacle inoubliable que vous partagerez avec une poignée d’autres touristes.

Je me dis souvent depuis les dernières années que j’aime mieux en voir moins, mais mieux. Et bien le lever de soleil à Abou Simbel en constitue un excellent exemple.

Lever de soleil, Temple d'Abou Simbel, Égypte / Sunrise, Abu Simbel Temple, Egypt
Abou Simbel à 6 h 15, alors que le site est encore très tranquille.

La visite des temples d’Abou Simbel

Entrée (prix de 2021) : 255 livres égyptiennes.
Utilisation d’un trépied à l’extérieur : 20 LE.
Prise de photos avec une caméra à l’intérieur des temples : 300 LE. (C’est gratuit si vous utilisez seulement votre téléphone.)
Ticket valide pour une seule entrée.

Les temples sont situés un peu au sud de la ville, sur un genre de péninsule qui pointe en direction du lac Nasser. L’entrée est au bout d’une route bien indiquée, et est impossible à manquer.

Ville de Abou Simbel, Égypte / Abu Simbel City, Egypt

En arrivant, vous verrez un grand bâtiment où vous pourrez acheter votre billet et aller aux toilettes si l’appel de la nature se fait sentir. Avant d’entrer sur le site, il faut obligatoirement passer par un détecteur de métal. On ne badine pas avec la sécurité en Égypte.

En avançant, vous apercevrez deux imposants monticules qui ont été créés de toute pièce pour accueillir les temples dans les années 1960. Vous pouvez prendre à gauche pour commencer par le petit temple d’Hathor, ou par la droite pour débuter la visite en grand.

Sentiers, Abou Simbel, Égypte / Paths, Abu Simbel, Egypt

Le Grand temple de Ramsès II

En arrivant devant le Grand temple, vous allez vous sentir très petit. La façade, taillée directement dans le roc, fait 30m de haut par 35 m de large. Ramsès II voulait dédier ce monument au culte d’Amon, de Rê et de Ptah. Il a (bien humblement) prêté ses traits à ces 4 statues qui nous contemplent du haut de leur 20 m depuis trois millénaires. L’ensemble figure sur les billets de 1 livre égyptienne, un bien petit montant pour une œuvre aussi colossale.

Lever de soleil, Temple d'Abou Simbel, Égypte / Sunrise, Abu Simbel Temple, Egypt

Vous remarquerez que le torse et la tête de la deuxième statue ne sont plus là. Gardez l’œil ouvert, et vous en verrez les vestiges par terre. On peut notamment voir une oreille. Tout autour des colosses, vous apercevrez de plus petites statues. Elles représentent la mère du pharaon, sa femme Néfertari, ainsi que ses enfants préférés. Parce que oui, même les pharaons avaient des favoris.

Oreille tombée, Abou Simbel, Égypte / Fallen Ear, Abu Simbel, Egypt
Statue, Abou Simbel, Égypte / Statue, Abu Simbel, Egypt

Juste au-dessus de l’entrée se trouve l’effigie de Ra-Horakhty, le dieu solaire à tête de faucon qui veille sur le temple. De nos jours, l’entrée est gardée par un charmant guide. Si vous prenez la peine de discuter avec lui, il vous proposera sûrement de tenir la clé du temple, en échange d’un pourboire.

Gardien, Abou Simbel, Égypte / Guardian, Abu Simbel, Egypt

En entrant dans la première pièce, vous serez d’abord ébahi par la taille des 8 statues d’Osiris. Il prend lui aussi les traits de Ramsès II, qui devait être un brin narcissique. Levez encore un peu plus le regard, et vous pourrez admirer le plafond décoré de vautours. Ceux-ci symbolisent la déesse protectrice Nekhbet.

Les fresques et reliefs sont dans un état de conservation remarquable. Vous apercevrez par exemple une superbe représentation de Ramsès II décochant des flèches sur son chariot. Les bas-reliefs du côté nord racontent le triomphe du pharaon contre les Hittites, à la bataille de Qadesh. C’est quand même un peu paradoxal qu’il ait choisi de montrer une victoire acquise dans ce qui constitue aujourd’hui la Syrie, à l’autre bout de son empire.

Intérieur, Abou Simbel, Égypte / Inside, Abu Simbel, Egypt
Intérieur, Abou Simbel, Égypte / Inside, Abu Simbel, Egypt
Intérieur, Abou Simbel, Égypte / Inside, Abu Simbel, Egypt

La pièce suivante, le vestibule, est dominée par quatre grandes colonnes. On peut y voir Ramsès II et Néfertari entourés par les dieux. Elle mène à la dernière salle, le sanctuaire. On peut y admirer le pharaon, accompagné des mêmes trois dieux que sur la façade.

C’est dans cette petite pièce que l’on peut comprendre tout le génie de l’architecture du temple. Deux fois par année, soit les 21 février et 21 octobre, les premiers rayons du lever de soleil illuminent les trois statues de droite. Pourquoi cette date? Le 21 octobre était la date d’anniversaire de Ramsès II, et aussi celle de sa consécration. La statue de gauche qui représente Ptah le dieu des ténèbres, reste toujours dans l’ombre, et c’est voulu ainsi.

Intérieur, Abou Simbel, Égypte / Inside, Abu Simbel, Egypt

Comme nul n’est parfait, il y a eu une légère erreur lors du déplacement et la reconstruction du temple. Le phénomène se produit maintenant un jour plus tard, les 22 octobre et février. Si vous visitez le temple pendant ces deux jours très spéciaux, attendez-vous à un achalandage très important malgré un prix d’entrée doublé pour l’occasion.

Le petit temple d’Hathor (Néfertari)

Le deuxième temple est dédié à la gloire d’Hathor, la déesse du ciel, de la féminité et de l’amour, qui prend ici les traits de Néfertari. Fait à noter, c’est l’un des rares endroits où la femme du pharaon est représentée de la même grandeur que son époux.

La façade est moins grande que celle du Grand temple, avec ses statues qui ne font « que » 10m de haut. Mais elle est aussi magnifique. Encore une fois, c’est au lever du soleil que le temple est le plus magique. Prenez le temps de contempler les bas-reliefs, extrêmement bien conservés.

Temple d'Hathor, Abou Simbel, Égypte / Hathor Temple, Abu Simbel, Egypt
Temple d'Hathor, Abou Simbel, Égypte / Hathor Temple, Abu Simbel, Egypt
Temple d'Hathor, Abou Simbel, Égypte / Hathor Temple, Abu Simbel, Egypt

En entrant à l’intérieur, vous verrez 6 grands piliers, arborant la figure de Néfertari. On sent partout une touche beaucoup plus féminine, les fresques et bas-reliefs sont plus allongés et gracieux. Encore ici, la reine y est représentée comme l’égale du pharaon, et l’on peut voir les deux parmi les dieux.

Au fond du temple se trouve un petit sanctuaire, avec une statue de Hathor dans sa forme bovine.

Temple d'Hathor, Abou Simbel, Égypte / Hathor Temple, Abu Simbel, Egypt
Temple d'Hathor, Abou Simbel, Égypte / Hathor Temple, Abu Simbel, Egypt
Temple d'Hathor, Abou Simbel, Égypte / Hathor Temple, Abu Simbel, Egypt

Comment se rendre à Abou Simbel en solo

La majorité des locaux et des hôtels vont essayer de vous convaincre que c’est très compliqué d’aller à Abou Simbel de façon indépendante, dans l’espoir de vous vendre un tour. C’est pourtant à la portée de tous.

Le chemin de fer qui relie la grande majorité des villes le long du Nil s’arrête malheureusement à Assouan. Vous devrez alors parcourir les 300 km qui séparent les deux villes en autobus.
Le terminus d’Assouan se trouve à quelques kilomètres au nord de la ville, et le plus simple est de s’y rendre en taxi.

Il y a un départ pour Abou Simbel tous les jours autour de 8 h, mais je vous conseille d’arriver au moins 30 minutes à l’avance. Lors de mon voyage en 2021, le départ se faisait depuis la plateforme 1, et le trajet coûtait 80 livres égyptiennes.

Ne soyez pas étonné si vous ne voyez pas beaucoup de touristes à l’embarquement. Lors de mon aller-retour, nous n’étions que 3 à l’aller, et 2 au retour. Mais c’est tout à fait légal et accepté. 

Mosaïque, Abou Simbel, Égypte / Mosaic, Abu Simbel, Egypt

Le trajet dure environ 4 heures, avec une pause à mi-chemin dans une halte routière qui offre collations, repas chauds et toilettes. Profitez-en pour vous dégourdir les jambes un moment. En chemin, vous pourrez constater à quel point le pays est désertique dès qu’on quitte les environs du Nil. Il y a un certain niveau de climatisation à bord, mais attendez-vous à avoir quand même un peu chaud.

L’autobus vous déposera en plein centre de la petite ville d’Abou Simbel, à environ 2 km de marche des temples. Le retour se fait à partir du même endroit, avec un départ quotidien aux alentours de 13 h. Encore là, arrivez à l’avance juste pour être sûr.

Ville de Abou Simbel, Égypte / Abu Simbel City, Egypt

Où dormir à Abou Simbel

Abou Simbel est une toute petite ville, située sur les rives du lac Nasser. Elle ne gagnera pas de concours de beauté, mais elle a quand même un charme un peu rustique. Contrairement à beaucoup d’endroits en Égypte, vous pourrez vous y balader sans trop vous faire importuner par des vendeurs. La majorité des commerces et restaurants sont situés sur la rue principale.

Si vous voulez vous immerger davantage dans la culture nubienne, je n’ai qu’un hébergement à vous recommander : l’hôtel Eskaleh Eco-Lodge. Tout ici est nubien. À commencer par les charmantes chambres en brique, avec leurs dômes typiques de la région. C’est à la fois pittoresque et très confortable. Vous y trouverez également un centre culturel et une bibliothèque sur ce peuple que j’ai adoré.

Eskaleh Eco-Lodge, Abou Simbel, Égypte / Eskaleh Eco-Lodge, Abu Simbel, Egypt
Eskaleh Eco-Lodge, Abou Simbel, Égypte / Eskaleh Eco-Lodge, Abu Simbel, Egypt

Le propriétaire, Fikry El Kashef, est natif de la région, et y est revenu après plusieurs années passées en Suisse. On sent vraiment sa passion pour sa culture. Cela se ressent aussi dans la cuisine de l’établissement, qui vous sert des spécialités cuisinées lentement et avec amour. J’y ai mangé un délicieux plat de poisson, pêché juste devant l’hôtel dans les méandres du lac Nasser. De plus, les déjeuners y sont aussi copieux que savoureux.

Le Eskaleh a vraiment été mon hôtel préféré en Égypte. Je m’y suis senti chez moi dès mon arrivée, le personnel y étant très accueillant. Pendant tout votre séjour, vous aurez plus l’impression d’être dans une grande maison que dans un hôtel. Gardez l’œil ouvert en regardant le lac. J’ai eu la chance d’y voir une buse qui se reposait à quelques mètres de moi.

L’hôtel est situé à 3 minutes de marche du terminus d’autobus, et à environ 25 minutes des temples. Vous pouvez aussi prendre un taxi si vous le désirez.

Eskaleh Eco-Lodge, Abou Simbel, Égypte / Eskaleh Eco-Lodge, Abu Simbel, Egypt
Eskaleh Eco-Lodge, Abou Simbel, Égypte / Eskaleh Eco-Lodge, Abu Simbel, Egypt

Est-ce sécuritaire d’aller à Abou Simbel?

La réponse est simple : oui, tout à fait. La route pour y accéder est moderne et bien gardée. Il fallait jadis que les véhicules s’y déplacent en un convoi escorté, mais c’est chose du passé. Le Soudan a beau avoir une situation politique imprévisible, il n’y a aucun impact du côté égyptien de la frontière.

Attendez-vous à ce que l’autobus se fasse arrêter à l’un des quelques postes de police en chemin. Votre plus grand risque? C’est de vous faire regarder de façon un peu bizarre par un gendarme, qui se demandera pourquoi vous n’êtes pas venus en tour guidé comme tout le monde. Et rassurez-vous, c’est bien peu pour vivre toute la magie des temples d’Abou Simbel.

Coucher de soleil, Temple Abou Simbel, Égypte / Sunset, Abu Simbel Temple, Egypt

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Épinglez cet article sur Pinterest

Partagez cet article

4 réponses

  1. Bonjour,
    Merci pour les précieux conseils!! 🙂
    Je pense que je vais faire pareil.

    Pour les tickets de bus, où les achètes tu? A bord du bus directement?

    et du coup, pour visiter les temples en fin d’après midi + le lendemain à l’aube, tu as t’acquitter de deux fois le montant du droit d’entrée??

    Merci d’avance pour les réponses!

    1. Bonjour Clémence! Merci pour ton commentaire. Concernant les billets d’autobus, on les achète direct au terminus. Oui malheureusement le billet est valide pour une entrée seulement. Mais vu le temps qu’il faut pour se rendre à Abou Simbel, ça en vaut vraiment la peine!

    1. Salut, c’est Steve. Merci beaucoup de ton commentaire, ça fait chaud au coeur de lire de lire ça 🙂
      Je te souhaite de pouvoir visiter ces merveilles un jour!

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *