Temple Bayon, Angkor, Cambodge / Bayon Temple, Angkor, Cambodia
Temple Bayon, Angkor, Cambodge / Bayon Temple, Angkor, Cambodia

Visiter les mystiques temples d’Angkor au Cambodge

Par Steve

Si vous n’aviez qu’un seul site archéologique à voir dans le monde, je vous dirais sans hésiter de visiter les temples d’Angkor au Cambodge. Il s’agit pour moi du plus bel ensemble architectural sur terre, et vous serez tout autant ébahis par sa qualité que son immensité. Du gigantesque temple d’Angkor Wat au délicat Banteay Srei, vous serez transportés à une autre époque.

J’ai d’ailleurs bien de la difficulté à comprendre pourquoi Angkor n’a pas été choisi dans la liste des 7 nouvelles merveilles du monde. Sachez néanmoins qu’il fait définitivement partie de mon palmarès personnel.

Cet article est un guide complet où vous trouverez toutes les informations nécessaires pour visiter les temples de Angkor. Vous y apprendrez tout ce qu’il vous faut pour que votre expérience soit parfaite : son histoire, des informations pratiques, et surtout nos temples coups de cœur à visiter.

Moines, Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Monks, Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia

Table des matières

Un peu d’histoire sur Angkor

Angkor est l’œuvre de la grande civilisation khmère, qui régna sur une vaste portion de l’Asie du Sud-est à partir du 9e siècle. Elle doit son essor à la maîtrise de l’irrigation. La région du Tonlé Sap (le plus immense lac du Cambodge) étant sujette à d’importantes crues et à de multiples sécheresses. 

Les Khmers surent bâtir un ensemble de canaux et de bassins pour stabiliser le réseau hydraulique. Vous verrez d’ailleurs autour d’Angkor Wat et de nombreux autres temples une douve, qui permet au sol de rester gorgé d’eau. Celui-ci peut donc conserver une densité constante, sans quoi les bâtiments risqueraient de s’effondrer.

Les premiers temples qui nous sont parvenus furent érigés à partir du 9e siècle. Beaucoup d’entre eux, comme Angkor Wat, ont une forme qui évoque le mont Meru. Il s’agit du centre du monde selon les religions hindouistes et bouddhistes. Ces deux religions ont laissé leur marque sur le site : les premiers souverains y imposèrent l’hindouisme, avant d’opter pour le bouddhisme, puis l’hindouisme, puis encore le bouddhisme. Disons qu’une chance que ces deux cultes partagent des racines communes.

À son apogée aux 11e et 12e siècles, Angkor constituait l’un des plus gros centres urbains du monde avec ses 750 000 habitants, et couvrait une superficie d’environ 1 000 km2. Son empire s’étendait de l’actuelle Birmanie jusqu’au Vietnam.

Ce colosse fut malheureusement littéralement bâti sur des pieds d’argile : il finit donc par perdre le contrôle de l’eau, et les sécheresses portèrent de durs coups à son agriculture. Petit à petit, cette grande civilisation déclina, et Angkor fut pratiquement abandonné vers 1431.

Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia
L'eau de la douve autour du temple d’Angkor Wat

Quand visiter Angkor

La meilleure période pour visiter Angkor est pendant la saison sèche, entre novembre et mars. Malgré que ce soit le moment le plus frais de l’année, il fait tout même chaud et humide, surtout lorsqu’on est sur un temple et que le soleil plombe.

La température monte ensuite jusqu’à l’arrivée de la mousson, qui amène de fortes pluies entre mai et octobre.

Porte de Angkor, Angkor, Cambodge / Angkor door, Angkor, Cambodia
Porte menant au temple de Ta Prohm
Apsaras, Terrasse des Éléphants, Angkor, Cambodge / Apsaras, Elephants Terrace, Angkor, Cambodia
Evelyne, quelques minutes avant de faire une insolation

Siem Reap : la base parfaite

Plus de 2 millions de touristes visitent Angkor chaque année, ce qui a grandement contribué à l’essor de Siem Reap, la ville la plus proche. Jadis une petite bourgade tranquille, elle compte aujourd’hui 140 000 habitants.

Vous y trouverez des hôtels de tous les styles, du plus standard au plus chic. Je vous conseille fortement d’en prendre un avec une piscine, car vous l’apprécierez vraiment après une journée à suer en explorant les temples. Les prix de l’hébergement sont très abordables, alors vous méritez bien ce petit luxe.

Le cœur touristique de la ville est situé au nord du marché Psar Chas, et vous y dénicherez de nombreux restaurants cambodgiens et internationaux, notamment sur les célèbres rues Pub Lane et The Alley. Si vous cherchez une expérience plus authentique, il y a également des petits restos sympathiques un peu partout dans la ville.

Tuk-tuk, Siem Read, Cambodge / Tuktuk, Siem Reap, Cambodia
Chapeaux, Siem Reap, Cambodge / Hats, Siem Reap, Cambodia

Comment se rendre à Angkor

L’aéroport de Siem Reap est situé à moins de 10 km de la ville et des temples d’Angkor. C’est le 2e plus populaire au pays, après celui de la capitale Phnom Penh. Si vous arrivez du Vietnam, il y a des vols directs à partir d’Hanoi, Hô Chi MinhVille et Danang.

Si vous arrivez de Phnom Penh, il vous faudra environ 6 heures d’autobus pour rejoindre Siem Reap.

Toutes les informations concernant le visa d’entrée pour le Cambodge peuvent être obtenues sur ce site Web. Selon votre citoyenneté et l’endroit d’où vous arriverez, il se pourrait que vous soyez admissible pour vous le procurer en ligne.

Combien de jours prévoir pour visiter Angkor

Les billets d’admission pour Angkor sont disponibles pour 1, 3 et 7 jours. Je vous dirais de compter un minimum de 3 jours pour avoir un bon aperçu des temples. Comme le site est très vaste et qu’il fait chaud, les visites peuvent facilement devenir épuisantes.

Vous aurez une bien meilleure expérience en faisant de plus petites journées, et vous pourrez ainsi davantage apprécier chacun des temples. Parce que je doute que vous aurez beaucoup de plaisir si vous allez voir le lever de soleil à Angkor Wat, que vous courez ensuite vers Ta Prohm, avant d’explorer Angkor Thom. En termes de temples, moins veut souvent dire mieux.

Sachez que les billets peuvent uniquement être achetés sur place, au bureau officiel situé près du Musée Angkor Panorama. Vous ne pourrez pas vous les procurer à un autre endroit, ni en ligne, ni à l’entrée des temples et ni à un kiosque touristique en ville. Donc, prenez le temps d’inclure ce déplacement à votre horaire lors de votre premier matin.

Temple Preah Khan, Angkor, Cambodge / Preah Khan Temple, Angkor, Cambodia
Apsaras, Angkor, Cambodge / Apsaras, Angkor, Cambodia

Comment se déplacer à Angkor

Le site d’Angkor s’étendant sur approximativement 400 km2, il vous faudra un moyen de transport pour bien le découvrir. L’option la plus simple est de se laisser transporter par un chauffeur en tuk-tuk. Pour environ 20 $US par jour, vous pourrez aller où bon vous semble, et votre chauffeur dédié vous attendra patiemment pendant que vous vous prenez pour un Indiana Jones. En prime, vous apprécierez certainement la brise rafraîchissante lorsque vous roulerez.

Il est également possible de louer des vélos à Siem Reap. C’est une bonne option pour visiter Angkor Wat, qui n’est qu’à 6 km au nord de la ville. Comme vous suerez assurément un bon coup en pédalant, sachez qu’il y a des kiosques de restauration (et des toilettes) à l’entrée de la majorité des temples.

Pour visiter les sites les plus éloignés comme Banteay Srei, il vous faudra une voiture taxi, car les tuk-tuk ne se rendent pas aussi loin. Demandez à votre hôtel de vous trouver un chauffeur, c’est toujours plus fiable que de héler n’importe quel véhicule dans la rue.

Porte de Angkor Thom, Angkor, Cambodge / Angkor Thom door, Angkor, Cambodia
Un tuk-tuk traversant une des portes d’Angkor Thom
Enfant, Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Kid, Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia

Nos temples coups de cœur

Angkor Wat

Quand on pense aux temples d’Angkor, c’est inévitablement Angkor Wat qui vient en tête le premier. Considéré comme la plus grande structure religieuse sur terre, il est si iconique qu’il figure au centre même du drapeau cambodgien. C’est d’ailleurs le seul bâtiment à recevoir cet honneur dans le monde.

Construit au début du 12e siècle sous le règne de Suryavarman II, sa forme symbolise le mont Meru, le centre de l’univers pour les hindous. Il a ensuite été converti au bouddhisme quelques siècles plus tard, et n’a jamais cessé d’être visité et entretenu par des moines depuis. Cela explique l’état de conservation remarquable dans lequel il nous est parvenu : impossible de parler de ruines ici.

Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia

En l’approchant, vous passerez d’abord au-dessus de la gigantesque douve qui l’entoure. Elle fait 1,5 km par 1,3 km, et ajoute beaucoup de charme à l’ensemble.

Une fois rendu aux portes du temple, vous constaterez qu’il n’y a pas que la taille d’Angkor Wat qui est impressionnante : ses centaines de mètres de bas-reliefs le sont tout autant. Ils représentent des dieux, des animaux, et des épisodes importants de la religion hindoue.

En les parcourant, vous remarquerez de nombreuses apsaras, des nymphes célestes que vous verrez danser un peu partout.

Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia
Apsaras, Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Apsaras, Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia

Vous devrez par la suite passer par trois niveaux de galerie, et gravir des escaliers assez raides avant d’accéder au sanctuaire principal. Cette plate-forme surélevée comporte une tour à chacun de ses coins, en plus de la structure centrale qui culmine à 55m. En montant jusque-là, vous aurez presque le sentiment d’avoir atteint le nirvana.

Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia
Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia

L’expérience la plus iconique à vivre à Angkor? C’est d’admirer le soleil se lever en embrasant le ciel derrière Angkor Wat. Même si vous n’êtes pas un lève-tôt, je vous assure que c’est un moment inoubliable. Pour une raison que j’ignore, l’écrasante majorité des gens se masse près du bassin nord pour assister à ce spectacle. Alors si vous souhaitez expérimenter cet instant d’une façon un peu plus… sereine, optez pour le bassin sud, car la vue y est aussi belle.

Après un certain moment, vous serez ravis de constater que des vendeurs de cafés, flairant la bonne affaire, déambulent parmi les touristes endormis. Pour accompagner tout cela, demandez à votre hôtel de vous préparer une boîte de déjeuner. C’est très courant et la plupart de vos hôtes vous en fourniront une sans frais supplémentaires.

Lever de soleil, Temple de Angkor Wat, Angkor, Cambodge / Sunrise, Angkor Wat Temple, Angkor, Cambodia

Ta Prohm

Si vous voulez vous sentir comme un explorateur découvrant un temple perdu dans la jungle, c’est à Ta Prohm qu’il faut aller. Contrairement à Angkor Wat, le site a été laissé à l’abandon pendant des siècles, et la nature a eu le temps de reprendre possession des lieux. Puisque les autorités ont choisi de le maintenir dans cet état, vous verrez un peu partout de gigantesques arbres poussant au travers des ruines.

Le site est devenu célèbre depuis son apparition dans le film Tomb Raider, avec Angelina Jolie. Presque trop célèbre en fait : comme il est relativement petit (comparé à des géants comme Angkor Wat et Angkor Thom), on peut facilement s’y sentir envahi par une marée de visiteurs. Je vous conseille donc d’y aller à l’aube : pendant que des centaines de touristes regarderont le soleil se lever à Angkor Wat, vous aurez le temple presque pour vous seul.

Temple Ta Prohm, Angkor, Cambodge / Ta Prohm Temple, Angkor, Cambodia
Temple Ta Prohm, Angkor, Cambodge / Ta Prohm Temple, Angkor, Cambodia

Angkor Thom et le Bayon

Qu’est-ce qui est encore mieux qu’un temple à visiter? Une ville au grand complet. Angkor Thom constituait à l’époque la capitale de l’empire khmer, et l’une des plus grandes cités du monde. Le site s’étend toujours de nos jours sur une surface de 9 km2.

Avant d’y entrer, vous franchirez la douve qui l’entoure sur 12 km de long. Les ponts qui l’enjambent sont sculptés pour rappeler un épisode de la mythologie hindoue où des guerriers maîtrisèrent un serpent légendaire. À chacun de ses points cardinaux, une porte monumentale arborant le visage de Bouddha permettait de contrôler les allées et venues dans l’immense cité.

Si vous n’aviez qu’un endroit à y visiter, ce serait assurément le spectaculaire temple du Bayon, avec ses 54 tours arborant 216 têtes de Bouddha. Impossible de ne pas être fasciné par leurs visages bienveillants, qui auraient été inspirés par celui de Jayavarman VII, l’empereur qui a ordonné la construction du temple.

Pont de Angkor Thom, Angkor, Cambodge / Angkor Thom bridge, Angkor, Cambodia
Temple de Bayon, Angkor, Cambodge / Bayon Temple, Angkor, Cambodia
Temple Bayon, Angkor, Cambodge / Bayon Temple, Angkor, Cambodia

Comme vous voudrez sûrement y passer une bonne heure, je vous recommande d’y aller en début ou en fin de journée, parce qu’il y fait très chaud lorsque le soleil de midi plombe sur la pierre foncée.

Un peu au nord du Bayon, vous apercevrez le temple du Baphuon, dont l’architecture a influencé celle d’Angkor Wat. Il était initialement coiffé d’une grande tour, qui ne nous est malheureusement pas parvenue.

En poursuivant vers le nord, vous verrez respectivement les terrasses des Éléphants et du Roi lépreux. Les deux sont remarquables pour la qualité de leurs bas-reliefs. Vous trouverez également à proximité une grande aire de restauration, où des centaines de conducteurs de tuk-tuk attendent que leurs passagers reviennent du lunch.

Terrasse des Éléphants, Angkor, Cambodge / Elephants Terrace, Angkor, Cambodia
Tuk-tuk, Angkor, Cambodge / Tuktuk, Angkor, Cambodia

Banteay Srei

Le plus petit temple sur cette liste, Banteay Srei, fut notre plus grand coup de cœur de Angkor. Situé à environ 30 km de Siem Reap, vous aurez besoin d’un taxi pour vous y rendre, puisqu’aucun tuk-tuk ne se déplace aussi loin. Mais ne laissez pas la distance vous décourager, il vaut assurément le détour.

La qualité de ses bas-reliefs est si impressionnante qu’il est considéré comme le joyau des temples d’Angkor. Il est d’ailleurs surnommé le Temple des femmes, car elles seraient les seules avec des mains assez menues pour créer des sculptures aussi fines et exquises. 

Dédié au dieu hindou Shiva, il a été façonné à la fin du 10e siècle dans le grès rose, une pierre plus tendre et propice à une telle virtuosité. C’est l’unique temple de la région qui n’a pas été érigé par un souverain : on doit plutôt son existence à un riche mécène.

Temple de Banteay Srei, Angkor, Cambodge / Banteay Srei Temple, Angkor, Cambodia
Temple de Banteay Srei, Angkor, Cambodge / Banteay Srei Temple, Angkor, Cambodia

Comme ce site se visite assez rapidement, je vous conseille de payer quelques dollars de plus pour faire un tour de barque sur le petit étang situé juste à côté. C’est très agréable de se faire promener parmi les marécages et les roseaux.

Vous trouverez aussi dans les environs Kbal Spean, la Rivière aux mille Lingas. Le fond de cette rivière a été sculpté sur approximativement 150m, ce qui donne parfois l’impression qu’un gigantesque crocodile va en émerger. Pour se rendre jusqu’à la rivière, vous devrez marcher deux kilomètres dans la jungle humide, alors apportez beaucoup d’eau.

Je vous dirais bien honnêtement qu’on se demande encore si la rivière valait la sueur qu’on a versée pour l’atteindre… mais je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Bateau, Banteay Srei, Angkor, Cambodge / Boat, Banteay Srei Temple, Angkor, Cambodia
Un petit tour de barque à Banteay Srei
Temple Kbal Spean, Angkor, Cambodge / Kbal Spean Temple, Angkor, Cambodia
Temple de Kbal Spean

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Épinglez cet article sur Pinterest

Visiter les mystiques temples d’Angkor, Monsieur+Madame Explore, Blogue de voyage, Cambodge / Visit the temples of Angkor, Cambodia

Partagez cet article

2 Responses

  1. Vraiment riche en architecture. Vos photos et le texte sont dignes de mention. Bravo » grands explorateurs » mes yeux sont émerveillés.

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. Nous vous invitons à lire notre politique de confidentialité pour en apprendre davantage sur le sujet.