Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy
Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy

Visiter le Val di Funes et le village de Santa Magdalena

Par Steve

Il y a certains endroits qu’on voit partout en photos, mais qui déçoivent un peu lorsqu’on les explore enfin, souvent parce qu’ils sont devenus trop touristiques. Hallstatt en Autriche en est un excellent exemple. Visiter le Val di Funes est heureusement dans une tout autre catégorie, et nous l’avons trouvé tout aussi beau qu’agréable à parcourir.

Si vous êtes sur Instagram, vous avez probablement vu les deux églises suivantes. Elles sont les icônes de Santa Magdalena, ce charmant village des Dolomites. La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont tout aussi belles à admirer en vrai, avec le parc national Puez-Odle qui surplombe le paysage à l’arrière. 

Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy
San Giovani di Ranui, Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / San Giovani di Ranui, St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy

Il y a beaucoup de choses à voir et à faire dans le Val di Funes. Cette jolie vallée est en effet un lieu où il fait bon simplement se balader pour apprécier les reliefs des prés environnants. Ce fut d’ailleurs un des points forts de notre voyage dans les Dolomites.

Voici donc quelques conseils pour vous aider à planifier votre visite et votre itinéraire dans le Val di Funes. En bonus, je vous dévoile également mes meilleurs endroits où photographier le village de Santa Magdalena.

Un peu d’info sur le Val di Funes

Si vous avez lu jusqu’ici, vous devez vous demander pourquoi les endroits que j’ai cités ont tous deux noms. Et bien, c’est parce que dans la province du Sud-Tyrol on parle autant l’allemand que l’italien. Un peu comme l’Alsace en France, la région a changé de camp plusieurs fois au fil des siècles, devenant officiellement italienne en 1918.

Petit fait historique : c’est une récompense que les Alliés avaient promise aux Italiens pour rejoindre leur alliance. Si vous regardez sur une carte, vous constaterez que l’Autriche est à environ 35 km à vol d’oiseau, au nord du Val di Funes.

Cette proximité se sent aussi dans les assiettes. On quitte le royaume des pâtes pour entrer dans celui du strudel aux pommes, et le prosciutto fait place au speck. Mais rassurez-vous, on reste en Italie, et tout est très bon.

Val di Funes, Dolomites, Italie / Val di Funes, Dolomites, Italy
Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy

Quoi voir dans le Val di Funes

Le village de San Pietro (St. Peter)

En arrivant par la route, vous passerez d’abord par le joli petit village de San Pietro. Vous n’y verrez pas des paysages aussi connus qu’à Santa Magdalena. En revanche, vous y trouverez des gîtes, des restaurants, des marchés et un office de tourisme. Celui-ci pourra vous renseigner sur toutes les activités à faire dans le Val di Funes.

C’est là que nous avons eu le bonheur de passer une nuit (voir plus bas). Contrairement à Santa Magdalena, c’est un village beaucoup moins touristique. Petite note cependant : les restaurants y ferment relativement tôt.

San Pietro, Val di Funes, Dolomites, Italie / San Pietro, Val di Funes, Dolomites, Italy

Le village de santa Magdalena (Santa Maddalena)

Santa Magdalena, le plus beau village d’Italie? J’ai du mal à choisir entre celui-ci et Manarola dans les Cinque Terre, mais force est d’admettre que l’endroit est MAGNIFIQUE. C’est la définition même du mot bucolique, avec ses petits vallons verdoyants qui ondulent jusqu’au pied des montagnes.

Première chose à faire en arrivant au village : garez votre voiture. Pour de vrai. Il y a quelques stationnements dans le centre de Santa Magdalena, utilisez-les pour découvrir les alentours à pied. 

Ne faites pas comme nous qui avons voulu atteindre en auto le célèbre point de vue un peu en surplomb du village. Nous nous sommes fait SOLIDEMENT rabrouer par un paysan qui nous a fait signe de déguerpir subito presto. Ces chemins sont strictement réservés aux locaux, et c’est très bien ainsi. Et vous vous éviterez le casse-tête de devoir faire demi-tour sur une route escarpée.

Les églises de santa Magdalena

En arrivant sur les lieux, vous vous demanderez certainement où avoir la vue classique sur le village et l’église de Santa Magdalena. Rien de plus simple, il vous suffit de prendre la rue Magdalenaweg à pied, et de grimper pendant environ 15 minutes sur un chemin de campagne. Si vous avez de la chance, vous serez entouré de moutons qui paissent tranquillement.

Je vous suggère de prendre de l’eau avec vous. Non pas parce que la montée est si difficile, mais car une fois rendu en haut vous ne voudrez pas redescendre trop rapidement. C’est que la vue sur l’église de Santa Magdalena y est tellement sublime! Il y a même un petit banc en bois pour vous reposer. Quand tout est parfait…

Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy
Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy
L’église de Santa Magdalena
San Giovani di Ranui, Santa Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italie / San Giovani di Ranui, St. Magdalena, Val di Funes, Dolomites, Italy
La chapelle San Giovani di Ranui

La deuxième chose à faire au village de Santa Magdalena est la visite de la chapelle di San Giovani di Ranui (ou Chiesetta di San Giovanni). Elle est à quelques centaines de mètres, au sud-ouest du centre. La chapelle en tant que telle est jolie et coquette et l’on peut se promener dans les environs.

Pour avoir la meilleure vue sur Santa Magdalena, retournez sur vos pas, vers le village. Gardez l’œil ouvert, jusqu’à ce que vous aperceviez 150m plus loin un genre de promontoire surélevé. Depuis celui-ci vous aurez droit à une vue splendide, avec les montagnes de l’Odle à l’arrière.

Faire une randonnée à partir de Zanser Alm

Si vous continuez plus loin en voiture, vous prendrez une route qui monte en lacets de manière pas mal escarpée. Après une quinzaine de minutes, elle vous amènera jusqu’au stationnement de Zanser Alm. C’est une base parfaite pour de nombreuses et superbes randonnées dans le Val di Funes.

Nous n’avons malheureusement eu que le temps d’avoir un petit aperçu de celles-ci. Après environ 45 minutes de marche, nous étions déjà au pied des blancs massifs et de leurs étendues glacées. Ne faites pas comme Evelyne, et prévoyez de bonnes chaussures de randonnées.

De l’autre côté de Geisler-Odle, se trouvent le Val di Gardena et le très Insta-famous massif de Seceda.

Zanser Alm, Val di Funes, Dolomites, Italie / Zanser Alm, Val di Funes, Dolomites, Italy

Dormir dans un refuge

Tout ça nous a évidemment donné le goût de revenir dans le Val di Funes, où il est possible de passer un bon 4 à 5 jours si vous êtes amateurs de nature et de randonnée. La prochaine fois, nous voudrons assurément dormir dans un refuge comme le Geisleralm, et avoir le bonheur de nous réveiller parmi ces magnifiques sommets. 

D’ailleurs, le système des rifugi est très bien développé dans les Dolomites, comme nous avons pu en faire l’essai au pied des impressionnantes Tre Cime di Lavaredo.

Où loger dans le Val di Funes

Comme la ville la plus proche (Bressanone/Brixen) est au moins à 30 minutes de route, nous avions pris la décision de séjourner dans le Val di Funes lui-même. 

Puisqu’il est difficile d’y trouver une chambre d’hôtel à prix abordable, nous avons plutôt opté pour un Airbnb à San PietroL’endroit n’était pas si évident à dénicher (vous devrez demander votre chemin aux habitants du coin), mais on a adoré l’expérience de dormir dans un gîte fermier.

Les hôtes sont charmants (malgré leur anglais approximatif) et la chambre fort jolie avec son côté rustique. Mais on retient deux trucs en particulier. Premièrement, un déjeuner copieux fait avec les produits de la ferme, incluant beurre, fromage et saucisson, et 6 (!!!) choix de cakeEt deuxièmement, cette vue depuis notre balcon, est pas mal le plus beau lieu où l’on ait garé une de nos voitures de location.

San Pietro, Val di Funes, Dolomites, Italie / San Pietro, Val di Funes, Dolomites, Italy

Quand visiter le Val di Funes

Nous avons visité le Val di Funes à la mi-juin, et nous avons été surpris de constater que l’endroit n’était pas trop envahi par les touristes. On a eu droit à de beaux et longs moments seuls, à contempler les ombres que faisaient les nuages sur les prés ondulants. Il faut dire que c’était tout juste au début de la saison chaude. Ceci dit, on vous conseille tout de même d’éviter autant que possible de séjourner ici pendant les vacances scolaires.

L’automne semble aussi être une saison agréable pour explorer les Dolomites, avec les hêtres qui colorent en jaune le pied des montagnes. Et en hiver, vous pourrez profiter des nombreuses stations de ski.

Comment se rendre dans le Val di Funes

L’aéroport international le plus proche des Dolomites est celui de Venise. En voiture, comptez approximativement 3 heures et demie pour vous y rendre. 

Nous avons pour notre part fait un détour pour aller voir le Lago di Carezza (Karersee) en chemin, qui est une halte très agréable et un lac superbe.

La région est également desservie par un très bon système de transport en commun. Le plus simple est de voyager en train jusqu’à la ville de Bressanone (Brixen). Vous prendrez ensuite l’autobus pour vous rendre jusqu’à San Pietro ou Santa Magdalena. Ces deux villages sont distants l’un de l’autre d’à peine 3 km. 

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site officiel de la région.

Lago di Carezza, Dolomites, Italie / Karersee, Dolomites, Italy
Le lago di Carezza (Karersee)

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Épinglez cet article sur Pinterest

Visiter le Val di Funes et Santa Magdalena, Monsieur+Madame Explore, Blogue de voyage, Dolomites, Italie / Visiting the Val di Funes ans Santa Magdalena, Dolomites, Italy

Partagez cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *