Lac, Gokyo, Népal / Lake, Gokyo, Nepal
Lac, Gokyo, Népal / Lake, Gokyo, Nepal

Les plus beaux lacs turquoise du monde

Par Steve

On a tous notre dada en voyage. LE truc un peu spécial qui nous fait traverser la moitié de la planète sans aucune hésitation. Certains sont des amoureux de plages. D’autres sont accros aux restos. Et bien moi, je suis un fan fini de lacs turquoise. Je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi, mais c’est le type de paysage que je préfère parmi tous. Probablement parce que nous n’avons rien de ce genre ici au Québec, et qu’ils ne se retrouvent que dans des régions montagneuses.

Là vous vous dites sûrement, oui oui, moi aussi j’aime ça les lacs turquoise, c’est vrai que c’est beau. Disons que pour moi, ça atteint un autre niveau. Rien que dans les 2 dernières années, je suis allé au Népal, dans les Dolomites et en Italie pour en voir. Ça frôle l’addiction.

Alors qui de mieux qu’un gars qui s’autoproclame pute à lacs turquoise, pour vous proposer un palmarès des plus magnifiques spécimens de ces plans d’eau émeraude à travers le monde.

Spirit Island, Lac Maligne, Alberta, Canada / Spirit Island, Maligne Lake, Alberta, Canada.
Spirit Island à Maligne Lake, dans les Rocheuses canadiennes

Le lac Moraine au Canada

1884m d’altitude

Ce n’est pas mon préféré. C’est loin d’être le plus sauvage. Mais le lac Moraine est, selon moi, le plus beau du monde. Et je ne dis pas ça parce qu’il est dans mon pays, oh que non. Vous serez conquis dès que vous apercevrez les sommets enneigés de la vallée des Ten Peaks (10 Sommets) se refléter dans son eau azur. C’est d’ailleurs à ma connaissance le seul lac sur cette liste qui a déjà figuré sur des billets de banque, ce qui est tout de même toute une consécration.

Vous aurez au moins… 100 pas à faire pour le voir à partir du stationnement. Je vous laisse déterminer s’il s’agit là d’une grande qualité ou d’un défaut. Mais c’est quand même formidable qu’un lieu d’une aussi grande beauté soit aussi accessible.

Lac Moraine, Alberta, Canada / Moraine Lake, Alberta, Canada

Il y a 2 incontournables à faire sur place. Tout d’abord, monter sur la butte de rochers à gauche du stationnement pour avoir une incroyable vue en surplomb sur le lac. Parions que de cet endroit, vous voudrez prendre quelques (millions de) photos.

Et ensuite, louer un canoë pour pagayer sur les eaux glacées du lac. Même si vous aurez peut-être un pincement au cœur en payant plus de 100$ CDN pour une petite location de 60 minutes, consolez-vous en vous disant que cette heure restera gravée dans votre mémoire à tout jamais.

Le lac n’est accessible que pendant une courte période, de la mi-mai à la mi-octobre. Il est enneigé tout le reste de l’année, et les avalanches n’y sont pas rares. C’est pourquoi l’accès y est alors interdit. Vous pouvez valider les informations sur le site du parc national de Banff.

Si vous voulez vivre l’expérience ultime, passez une nuit au Moraine Lake Lodge, le seul hôtel situé aux abords du lac. Mais sachez qu’il vous faudra peut-être réhypothéquer votre maison pour vous payer un tel luxe.

Lac Moraine, Alberta, Canada / Moraine Lake, Alberta, Canada
Canot, Lac Moraine, Alberta, Canada / Canoe, Moraine Lake, Alberta, Canada

Le lac Dudh Pokhari à Gokyo au Népal

4750m d’altitude

Le lac Dudh Pokhari est pas mal l’antithèse du lac Moraine : impossible d’y aller en voiture, car il n’y a aucune route qui se rend dans cette région du parc national Sagarmatha. Pour y accéder, vous devrez prendre un vol depuis Katmandou et atterrir à Lukla dans l’un des aéroports les plus dangereux du monde. Et ensuite faire une randonnée de 7 jours qui vous mènera au hameau de Gokyo, situé sur les berges de ce lac sublime.

Est-ce que ça vaut la peine de faire tout ça pour voir le lac de Gokyo? Absolument! Dans ce cas-ci, la route est aussi intéressante que la destination, et vous serez rempli d’un incomparable sentiment d’accomplissement en voyant au loin les flots turquoise scintiller sous le soleil.

Village, Gokyo, Népal / Village, Gokyo, Nepal

Le lac a 4 autres petits frères, et ils forment ensemble le système hydrologique le plus haut du monde. Juste à côté, vous pourrez admirer le glacier Ngozumpa, le plus grand de la région. Il prend sa source à la cime de Cho Oyu, la sixième montagne la plus élevée sur Terre, avec ses 8201m. Si ce n’est pas encore assez impressionnant pour vous, montez Gokyo Ri, la montagne qui surplombe le lac. De là-haut, vous pourrez apercevoir 4 des plus hauts sommets du monde, dont un certain mont Everest.

La douzaine de gîtes situés aux abords du lac sont une base parfaite pour explorer les environs. Et sachez qu’il n’en coûte qu’approximativement 30$US pour chaque jour passé ici, nourriture incluse. C’est vraiment l’antithèse du lac Moraine, je vous le disais…

Aucun autre lac ne m’a fait vivre des sensations comme cet endroit (lisez cet article jusqu’à la fin, vous comprendrez ce que je veux dire), et c’est pourquoi Gokyo est mon préféré dans ce palmarès.

Lac, Gokyo, Népal / Lake, Gokyo, Nepal

Les Tres Lagunas au Pérou

~4250m d’altitude

Pourquoi se contenter d’un lac turquoise quand on peut en avoir trois? Le trio composé de Laguna Gangrajanca, Siula et Quesillococha est si splendide, qu’il est devenu l’emblème de la superbe randonnée autour de la Cordillera Huayhuash. Elle est réputée pour être l’une des plus belles au monde.

Chacun des lacs des Tres Lagunas au Pérou a une couleur légèrement différente, le plus magnifique étant celui le plus au nord, Gangrajanca. Son eau émeraude et laiteuse reflète de façon sublime les sommets enneigés de la Cordillera, comme Yerupaja, la plus haute montagne de la région avec ses 6635m d’altitude. Il est encerclé par une crête en forme de chaudron, qui permet de l’observer en surplomb.

Le point de vue classique sur les trois lacs est environ 1 km plus loin, en route vers la Passa Siula. Avec ses 4800m, c’est le premier test sérieux de cette randonnée.

Pour voir ces trois compères, il vous faudra marcher un minimum de 3 jours à partir du village de Matacancha. Le plus simple est de joindre un tour à partir de Huaraz, c’est très bien organisé et abordable. Assurez-vous par contre de vous être bien acclimaté à Huaraz au préalable, ces quelques jours de préparation feront toute la différence pendant votre quête des Tres Lagunas.

Tres Lagunas, Cordillera Huayhuash, Pérou / Tres Lagunas, Cordillera Huayhuash, Peru
Laguna Gangrajanca, Cordillera Huayhuash, Pérou / Laguna Gangrajanca, Cordillera Huayhuash, Peru

Le Lago di Sorapis en Italie

1923m d’altitude

Si vous trouvez que c’est un peu intense de marcher pendant une semaine pour voir un lac, mais que vous voulez quand même faire une belle randonnée, le Lago di Sorapis saura assurément vous plaire. Situé dans la magnifique région des Dolomites au nord de Venise, il offre une excellente balance entre beauté et accessibilité.

Le début de la randonnée commence à 20 minutes d’auto de la ville de Cortina d’Ampezzo. Il vous faudra marcher environ 2 heures pour atteindre le lac, et vous aurez en chemin des panoramas superbes sur les blanches montagnes des Dolomites. Comme le gain en élévation est assez faible durant ce trek, il est accessible à la majorité des gens. Il faut simplement porter de bons souliers de randonnée.

Le Lago di Serapis est le plus petit lac de ce palmarès, mais aussi celui avec la couleur la plus laiteuse, ce qui lui donne un air tout à fait unique. En arrivant, vous remarquerez le pic Dito di Dio (Doigt de Dieu) qui, avec sa forme pointue, domine le paysage du haut de ses 3205m.

Même si la marche ne prend environ que 4 heures aller-retour, elle est néanmoins très courue en haute saison, alors essayez de la commencer le plus tôt possible. Si vous voulez encore plus de quiétude, vous pouvez dormir au Rifugio Vandelli situé aux abords du lac, ce qui vous permettra de voir cet endroit de façon incomparable.

Tous les détails sur cette randonnée se trouvent dans cet article.

Lago di Sorapis, Dolomites, Italie / Lago di Sorapis, Dolomites, Italy
Lago di Sorapis, Dolomites, Italie / Lago di Sorapis, Dolomites, Italy

Le Laguna Parón au Pérou

4155m d’altitude

Le Laguna Parón est le plus grand lac de cet article avec ses 3,7 km de long, mais c’est surtout pour sa couleur bleu-cyan électrique que vous voudrez le voir. J’en rêve encore.

Il est situé dans la région d’Ancash au nord du Pérou, dans la très bien nommée Cordillera Bianca. La majorité des gens le visitent en tour organisé depuis la ville de Huaraz, la base parfaite pour de nombreuses randonnées comme celles pour le Laguna 69 et Churup.

Se rendre sur ses berges est à la fois facile et pénible. Facile, car l’autobus de votre tour vous y emmènera directement. Pénible, car pour s’y rendre vous devrez emprunter une route cahoteuse pendant au moins 4 heures à travers les montagnes. Je ne vous recommande pas cet endroit si vous souffrez du mal des transports.

Laguna Paron, Randonnée, Pérou / Laguna Paron, Hiking, Peru

Rendu sur place, vous pourrez louer une barque, ou marcher le long d’un sentier qui borde la rive ouest du lac. Comme la formule tour ne vous laisse qu’environ 2 heures, la plupart des gens montent directement jusqu’au mirador qui le surplombe. Ce qui n’est pas si facile à cette altitude, surtout que pour l’atteindre il vous faudra franchir des rochers assez instables. Mais la vue est à couper le souffle (littéralement).

Sachez qu’il est par contre possible de dormir dans la cabane située au débarcadère où vous êtes arrivés. Ils offrent quelques lits pour la modique somme de 20 soles par personne, par nuit. Une option que je considérerai peut-être, si jamais j’ai la chance de retourner dans ce magnifique endroit.

Laguna Paron depuis le Mirador, Randonnée, Pérou / Laguna Paron from Mirador, Trekking, Peru

Le lac Peyto au Canada

1860m d’altitude

Il y a tellement de beaux lacs dans les Rocheuses canadiennes, que j’ai eu bien de la difficulté à n’en choisir que deux. Je pense entre autres au lac Émeraude, qui porte drôlement bien son nom. C’est l’endroit parfait pour louer un canot (à un prix bien plus raisonnable qu’au lac Moraine) et se promener autour du lac, dans le magnifique parc national Yoho en Colombie-Britannique.

Mais mon choix s’est dévolu sur un autre représentant du parc national de Banff : le lac Peyto. Contrairement à tous les autres, peu de visiteurs se donnent la peine de marcher jusqu’à ses berges. On y vient plutôt pour admirer d’une certaine distance sa forme caractéristique de loup, qui est absolument unique.

Comme beaucoup de lacs de cette région, il est très accessible : pour l’apercevoir, il ne vous faudra marcher qu’environ 10 minutes à partir du stationnement. La majorité des gens s’en tiennent à ça, mais je vous conseille de poursuivre un petit 15 minutes de plus pour laisser la foule derrière vous. Vous aurez droit à une vue splendide sur le lac, et le loup vous semblera beaucoup plus sauvage comme ça. 

Toutes ces raisons font quil est l’un de mes 8 arrêts essentiels à faire sur le Icefield Parkway, et dont je vous parle davantage dans cet article.

Lac Peyto, Alberta, Rocheuses, Canada / Peyto Lake, Alberta, Rockies, Canada.

Les lacs de Plitvice en Croatie

Entre 503m et 636m d’altitude

Je termine cette liste avec les tout premiers lacs turquoise que j’ai vu dans ma vie : ceux du parc national de Plitvice, que j’ai eu la chance de visiter en 2006. Plitvice c’est 16 lacs qui se déversent les uns dans les autres, reliés par 92 cascades et rivières. Un véritable paradis.

Plitvice, Croatie / Plitvice, Croatia

La rivière Korona a créé cet ensemble unique, en érodant la roche calcaire dans une forme de cuvette. Des passerelles de bois permettent de parcourir une bonne partie du site au niveau des berges, mais je vous recommande fortement de prendre de la hauteur pour admirer les différents points de vue magnifiques sur le parc.

Le lieu est devenu de plus en plus populaire au cours des dernières années. Il vous faudra réserver à l’avance pour profiter de ce lieu unique, qui restera j’en suis certain, gravé dans votre mémoire. Cela demeure un des plus beaux endroits que j’ai vu sur terre.

Plitvice, Croatie / Plitvice, Croatia

Qu’est-ce qui crée la couleur turquoise des lacs?

C’est le même phénomène qui donne à l’eau de tous ces lacs, leur teinte si particulière. Elle est créée par de la poussière de roche qui reste en suspension dans l’eau, et qui réfracte la lumière de façon éclatante. Plus il y en a, plus l’eau paraît laiteuse.

Comme cette poussière de roche ne peut venir que d’assez hautes montagnes, les lacs de ce type (glaciaire) ne se retrouvent qu’à partir d’une certaine altitude.

Lac Louise depuis la randonnée à Big Beehive, Alberta, Rocheuses, Canada / Lake Louise from Big Beehive hike, Alberta, Rockies, Canada.
Le lac Louise dans les Rocheuses canadiennes

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Épinglez cet article sur Pinterest

Les plus beaux lacs turquoise du monde, Monsieur+Madame Explore, Blogue de voyage / The most beautiful turquoise lakes in the world

Partagez cet article

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.